Menu

Dernièrement, je suis en train de tester divers formats de publicités facebook qu’a mis en place facebook pour monétiser son système de page, et donc cela m’amène à réfléchir à comment faire une publicité efficace. Certains sont très sympas, j’aime particulièrement celui qui consiste à « booster les publications » aux personnes qui suivent votre pages ou à leurs amis.

Alors je me suis dit que c’était le bon moment pour vous montrer comment faire une publicité, que ce soit pour faire une publicité d’un produit, services ou simplement pour communiquer une idée à travers le web, pas forcement de la publicité en ligne, ou créer une publicité pour vendre sur facebook.

Et pour ça nous allons voir les principes psychologiques qui sont en éveil lorsqu’on est face à une publicité sur internet, ou à la télévision.


Faire une publicité sur internet passe par trois éléments

  1. Des images
  2. Du texte
  3. Un logo
  4. Et du son éventuellement si c’est une vidéo*

Mais le sens le plus important qui est mis en éveil est la vue. Puisque c’est la première image (même sur une vidéo fixe), ou un texte d’accroche qui va attirer notre attention en premier lieu.

Avec renaud, tout est beau 🙂

Et avec twingo on devient dingo…

Créer une bonne publicité commence par comprendre que le visuel doit donner envie « de regarder vers le message/objet/produit/service »

Lorsque cette dame vous regarde, êtes-vous tenté de regarder l’ordinateur qu’elle utilise ou la tv derrière elle?

En principe non, votre regard se perd dans ses yeux. elle vous regarde, vous êtes l’objet de la publicité. le centre d’attention. Ainsi, si vous possédez un chat, je peux m’adresser à vous de cette manière :

Attention : Cette image n’est pas une publicité réelle, je viens de l’improviser en 5 minutes…

Sur cette fausse pub, j’ai utilisé le regard du chat vers vous, pour créer une forme de culpabilité chez vous, du genre « si je n’achète pas ce produit, je ne suis pas un bon maître »

L’unicef utilise le même procédé pour ses campagnes de recrutement de bénévoles :

En vous regardant l’enfant, cela vous donne envie d’aller chercher le désir de devenir bénévole en vous même.


Les internautes regardent là où on leur dit de regarder

Attention : Ce qui est écrit plus haut c’est de la dynamite…

Imaginez vous dans la rue, 3 personnes désignent un point au loin avec leur doigt, qu’allez-vous faire?

Sur cette landing page de wix, l’homme regarde en direction de leur accroche et du bouton d’appel à l’action. Il regarde, alors vous regardez.

Voici un autre exemple, du parcours de la vision plus élaboré sur une publicité de clairefontaine, du type « achetez un cahier clairefontaine et aidez à combattre l’illettrisme dans le monde » :

Avec ces exemples, vous avez donc vu que le regard peut fonctionner comme un miroir, ou comme un guide visuel. Mais ce n’est pas le seul élément visuel qui à une importance lorsqu’on veut créer une annonce publicitaire…


Positionnez le produit/service de façon à ce que le subconscient s’imagine l’utiliser

Imaginons que nous voulions faire une publicité pour vendre un bol, voici ce que cela donnerais :

Lequel avez vous envie d’utiliser?

En principe c’est le dernier sans hésitation possible. Et surement pas le premier qui est retourné, à la limite le deuxième ou troisième…. Mais la cuillère positionnée sur la droite du dernier fait un énorme de travail dans l’imagination et la persuasion.

C’est une technique marketing que vous pouvez utiliser à la fois sur vos publicité, mais aussi vos présentations de produits, ou services :

Le principe du regard à nouveau, et une intégration du produit « en action » dans la publicité.

Avec un ebook (ou livre)

Ces publicités sont plutot sympas. Mais on aurait pu faire mieux. On aurait pu par exemple faire manger une chips à katty perry directement. Et après recherche, je vois qu’ils l’ont fait à leur manière!

Là c’est beaucoup mieux, et plus sexy. Car c’est en phase avec le produit, sans parler de la connotation sexuelle possible. Des chips ça se mange/croque…

Celle ci est génial, choix des couleurs, ombres, lumières, texte embrumé de fumée, et surtout les deux petits morceaux coupés similaire au concept de la cuillère vu précédement qui donnent envie de manger de la viande.

Sur la campagne de pub charal, vous verrez aussi que l’axe de la viande (comme le regard) est orienté vers l’info clé de la campagne (charal sera au salon de l’agriculture du 22 février au 2 mars)

Mais renaud…. moi je ne vends pas de produits à existence physiques/matérielle, mais un service…

Vous pouvez faire quelque chose comme ça pour un hôtel/sejour :

Ou quelque chose comme ça si vous avez une proposition de valeur plus factuelle :

Ou encore comme ça si vous avez une publicité basé sur le concept des discounts :

Tout ces exemples font en sorte de montrer comment utiliser le produit/service pour influencer le subconscient pour qu’il s’imagine lui même en train de faire l’action suggérer par ces publicités.


Faites tourner plusieurs publicités sur internet

Notre esprit remarque ce qui est différent dans notre environnement.

Et si, il est en contact trop longtemps avec un type d’annonces publicitaire. Il finit par s’y habituer et ne plus vraiment y prêter attention… Car cela fait parti de sa zone de confort.

C’est tombé sur calgon désolé… Mea culpa, pas facile de vendre des produits ménagers…. Après la répétition d’une même pub, et l’habitude n’est pas forcement mauvaise, cela peut aider à positionner une marque… et faire apprendre par cœur une ritournelle au consommateur…  Comme à pu le faire carglass avec sa pub

Mais une autre bonne stratégie peut être de  varier le contenu publicitaire en permanence pour ne pas lasser ceux qui verront vos annonces.

Voici 2 variations, de la campagne de la croix rouge, avec sa campagne de type « faire attention à ce qui est important »

Créer plusieurs modèles d’annonces publicitaires pour une même campagne de pub n’a pas seulement pour effet de « casser les habitudes », cela créé aussi une plus grande affinité envers votre produit/service/marque. Et réactive la mémoire des internautes et le sentiment qu’ils avaient eu en voyant l’une de vos campagnes la première fois.


Montrer des modèles « attractifs » en accord avec l’image de marque (pour en faire une publicité)

L’homme de cromagnon ça marche pour vendre de la viande…

Charal à bien choisit Sébastien chabal pour donner une bonne image de sa marque.

Par contre là ça ne marche pas vraiment…

L’attractivité d’un personnage par rapport à une publicité dépends de ce qu’il inspire dans l’esprit des gens et sa relation avec le produit/service.

Alice était attirante (buzz, clics, bouche à oreille…), c’était une façon originale de communiquer la vitesse du débit et une relation humaine dans un domaine très stéréotypé et technique. Orange, sfr, boygues avaient vraiment une image de fournisseurs d’accès sans personnalité (ils l’ont toujours d’ailleurs).

Ça donnait quand même envie d’essayer juste pour voir….

Mais un personnage attirant, n’a pas besoin « d’être beau », il doit juste correspondre à l’image que vous voulez communiquer et à la nature de votre produit/service….

Les sites de rencontre ne s’adressent pas à des gens qui séduisent facilement d’autres personnes. Même si ce n’est pas une vérité générale que je vous dit là… Ce genre de pub va donc retenir l’attention des personnes frustrés sexuellement.

Bon ce coup-ci, je suis pas fan de la méthode… Mais ce genre de personnages marchent aussi avec l’informatique parce qu’il correspond à l’audience.

Avec sa gouaille. Je la verrais bien vendre des cornichons anne 🙂 Pas vous? Maille?? Maille? Ti mallou? maiiille?

Ne montrez pas quelqu’un de beau juste pour faire beau 🙂 Montrez quelqu’un qui correspond à votre message. Vous vendez un jeux de guerre? Engagez Arnold shartwzeneguer (impossible à écrire correctement). Vous vendez la différence ou la sophistication? Utilisez l’image de Picasso.

Par contre n’engagez pas quelqu’un d’horriblement laid pour faire la publicité d’un produit de beauté. Ou zidane pour faire une publicité d’une soirée de folie, ça ne marchera pas, même s’il est mondialement connu…


Quelques conseils supplémentaires pour faire votre pub :

  1. Diffusez vos publicités à travers le temps. Ne misez pas tout sur une seule campagne de quelques jours.

  2. Évitez les sites ou les publicités sont classées dans des casses « pubs », ou « publication sponsorisé ». Les internautes n’aiment pas trop ça, cela suscite leur méfiance.

  3. Placez vos publicités au début ou à la fin d’une page/magazine/période de réclame. C’est là ou les gens sont les plus « réceptifs »

  4. Changer de modèle (ou de pub) pour chaque segment d’internautes que vous ciblez. On ne s’adresse pas de la même façon à un homme, qu’a une femme. A un étudiant, qu’un professeur. Etc. même si on leur vend le même produit au final.

  5. Utiliser des polices de caractères plus grosses « sur les mots émotionnels ». Exemple : il est temps que ça « CESSE!! »!

  6. Mettre des filtres/réduire la couleur sur vos images (c’est inattendu et par conséquent cela attire l’attention).

  7. Suivez au moins un blog webmarketing pour rester à la page des dernières tendances pour captiver l’attention du public.